Historique
Mission
Équipe
Organisation
Champ d'intervention
Approche
Clientèle
Partenaires
Aide technique
Recherche appliquée
Information
Avantages financiers
Installations
Crédits d'impôt
PART
PPATN
Autres programmes
Publications
Événements
Chaire de recherche ferroviaire
Industrie 4.0
Domaine énergétique
Maintenance prédictive
Aide technique
Communiqué de presse
Documents
Chaire de recherche ferroviaire

Depuis 2013, l’ITMI est l’hôte d’une chaire de recherche industrielle dans les collèges. Cette chaire porte sur l’exploitation et la maintenance ferroviaire et a été financée à la hauteur de 1M$ sur 5 ans par le CRSNG. Les partenaires de la chaire égalisent cette contribution soit en fonds propres et/ou en prêt d’équipements et de personnel. Les entreprises membres de la chaire sont ArcelorMittal, Transport Ferroviaire Tshiuetin, Rio Tinto – IOC, Métal 7 et Audace Technologies Inc.

 

Pendant ses trois premières années d’existence, les partenaires ont investi plus de 600 000$ en espèces et 1,5 M$ en temps et prêt d’équipements. 

 

Traitement automatique des données des consignateurs 

 

Tout comme les avions, les locomotives sont équipées de boîtes noires consignant le fil des événements. La vitesse, la position du régulateur de vitesse, l’heure du jour, le point miliaire et la direction du train sont ainsi enregistrés. La compilation et le traitement de ces informations permettent ensuite de corriger des lacunes de conduite et ainsi d’optimiser la conduite ferroviaire et de la rendre plus sécuritaire. La chaire travaille donc à la compilation, au traitement des données et à l’émission de rapports quotidiens pour les équipes de train. Ce projet a été partiellement financé par le programme PART du Gouvernement du Québec

 

 

Sécurisation de la voie ferrée

 

Afin d’augmenter la protection des employés travaillant à l’entretien de la voie ferrée, la chaire développe un module d’avertissement pour annoncer qu’un train est en approche. Il s’agit d’un niveau de sécurité supplémentaire qui permettra aux travailleurs d’être informés à temps de l’approche d’un train et de quitter la voie.

 

 

 

 

Système de détection de chute de minerais sur la voie ferrée

 

Sur la Côte-Nord, plusieurs sections de voies ferrées longent des caps rocheux. Le risque qu’un éboulement bloque la voie ferrée et crée un déraillement est bien réel. Puisque la distance de freinage d’un train est relativement considérable, il devient important d’avertir le conducteur à l’avance d’une éventuelle obstruction. Le système développé permettra de prévenir le conducteur afin qu’il puisse amorcer le freinage suffisamment tôt.