Historique
Mission
Équipe
Organisation
Champ d'intervention
Approche
Clientèle
Partenaires
Aide technique
Recherche appliquée
Information
Avantages financiers
Installations
Crédits d'impôt
PART
PPATN
Autres programmes
Publications
Événements
Chaire de recherche ferroviaire
Industrie 4.0
Domaine énergétique
Maintenance prédictive
Aide technique
Communiqué de presse
Documents
Nouvelles
Participation active de l'étudiante Nadine Kashmar 1st International Workshop on Software Engineering Research & Practices for the Internet of Things au

Mercredi 29 Mai 2019 (Nouvelle)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre du projet de collaboration entre l'ITMI, l'UQAR (Pr. Mehdi Adda) et l'Université Libanaise (Mirna Atieh), l’étudiante au doctorat Nadine Kashmar a participé au :  1st International Workshop on Software Engineering Research & Practices for the Internet of Things (SERP4IoT 2019) Colocated with the 41st ACM/IEEE International Conference on Software Engineering ICSE 2019 où elle a présenté son travail.

 

La présence de l’ITMI à travers son personnel où les étudiants encadrés constitue s’inscrit dans sa vision de devenir un chef de file des technologies dites 4.0.

 

Titre de la présentation 

A New Dynamic Smart-AC Model Methodology to Enforce Access Control Policy in IoT layers

 

Résumé de la présentation.

L'Internet des Objets (IoT) est la conversion d'appareils ou de machines tangibles et quotidiens en objets intelligents. Cela signifie que ces objets seraient capables de penser et de sentir. Par exemple, vos appareils domestiques pourront détecter et sentir votre absence pour éteindre les lumières des pièces vides, fermer les portes, verrouiller les portes et d'autres tâches. Ainsi, serait-il acceptable de trouver des intrus qui pourraient gâcher votre style de vie quotidien ou contrôler vos appareils électroménagers ? Absolument pas ! De même pour les usines, ils refusent catégoriquement de détecter tout accès inacceptable d'un étranger à leurs biens logiques/physiques ou à des machines qui pourraient être capables de contrôler localement ou à distance, par exemple, n'importe quel fonctionnement de machine. Cela entraînerait une perte importante pour leur réputation ou leurs investissements, car toute vulnérabilité ou attaque peut produire, par exemple, des produits défectueux. Jusqu'à présent, l'IoT est considéré comme l'un des domaines les plus essentiels des technologies futures, en particulier pour les industries. Par conséquent, trouver un environnement rempli d'appareils intelligents nécessite une méthodologie de sécurité intelligente pour empêcher tout accès illégal. Dans ce domaine, diverses recherches sont menées pour trouver des modèles de contrôle d'accès (AC) pour appliquer des politiques de sécurité qui empêchent toute détection non autorisée de données sensibles et permettent un accès sécurisé aux informations. A cette fin, nous présentons une nouvelle méthodologie de modèle Smart-AC dynamique pour appliquer la politique de sécurité dans les couches IoT.

Retour à la liste