Historique
Mission
Équipe
Organisation
Champ d'intervention
Approche
Clientèle
Partenaires
Aide technique
Recherche appliquée
Information
Avantages financiers
Installations
Crédits d'impôt
PART
PPATN
Autres programmes
Publications
Événements
Chaire de recherche ferroviaire
Industrie 4.0
Domaine énergétique
Maintenance prédictive
Aide technique
Communiqué de presse
Documents
Nouvelles
Unités d'habitation innovatrices en milieu nordique- Communiqué

Lundi 13 Février 2017 (Nouvelle)
 
L'institut Technologique de Maintenance Industrielle (ITMI) du Cégep de Sept-Îles s’associe à l’École de Technologie Supérieure de Montréal (ÉTS),  à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et  à une université française, l’Université de Pau et des pays de l'Adour, dans le cadre du projet « Communauté minière nordique Net-Zéro », parrainé par l’entreprise TUGLIQ Énergie.
 

Ce projet, subventionné par le Fonds de recherche nature et technologies (FRQNT) à hauteur de 305 000 $ sur trois ans, vise à concevoir des unités d’habitation adaptées aux conditions nordiques et alimentées par un système énergétique émancipé du diesel. L’intégration des énergies renouvelables et des systèmes de stockage de même qu’une optimisation de l’efficacité énergétique de la consommation sont donc au cœur d’un projet qui vise principalement à offrir aux entreprises du secteur minier une alternative compétitive à l’utilisation du diesel.

 

« L’une des clés du projet est l’approche intégrée de la gestion énergétique dans les camps ou les villages nordiques », explique Hussein Ibrahim, directeur de la recherche et de l’innovation au Cégep de Sept-Îles. « Il existe un enjeu économique lié à l’introduction de systèmes de production d’énergies renouvelables dans les réseaux électriques et nous y répondons par une meilleure compréhension de toute la chaîne de conversion, de la production à la consommation de l’énergie. Ainsi, de nouvelles expertises seront développées afin d’optimiser le contrôle prédictif de la consommation, de la production, de la récupération et du stockage d’énergie ». 

 

Les retombées du projet profiteront grandement à l’entreprise partenaire TUGLIQ Énergie, spécialisée dans l’intégration de solutions énergétiques propres et innovantes en milieu nordique, car elles lui permettront de bénéficier d’une technologie qu’elle pourra ensuite implanter dans des sites isolés. Les fonds reçus permettront d’ailleurs d’offrir de nombreuses bourses à des étudiants des niveaux collégial et universitaire, afin de former du personnel hautement qualifié.

 

Il s’agit du troisième concours successif du programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier du FRQNT, remporté par le même groupe de recherche universitaire et collégial québécois, auquel s’ajoute cette fois-ci une dimension internationale grâce au nouveau partenariat avec une université française. « Les trois concours auxquels nous avons été associés s’inscrivent dans la même logique, à savoir l’innovation dans le secteur énergétique adapté au climat nordique », précise Donald Bhérer, directeur général du Cégep de Sept-Îles. « Accompagner les entreprises dans du transfert technologique afin de les rendre plus compétitives se situe de plus dans la mission de l’Institut technologique de maintenance industrielle (ITMI) », souligne Luc Faucher, directeur de l’ITMI. Les deux autres concours remportés en 2013 et 2014 portaient sur la mise en place d’un système hybride éolien-diesel-stockage d’énergie par air comprimé (SHEDAC) dans un camp minier, et sur l’amélioration de l’efficacité énergétique du transport ferroviaire minier. Les deux projets en question furent réalisés en partenariat avec la compagnie Transport ferroviaire Tshiuetin inc.

 

À PROPOS DE L’ITMI

L’Institut technologique de maintenance industrielle (l’ITMI) est un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) rattaché au Cégep de Sept-Îles. Il priorise les pratiques à efficacité maximale, intègre les préoccupations de développement durable et le concept d’industrie 4.0 en s’intéressant aux questions corollaires d’efficacité énergétique et de santé-sécurité. Les opérations ferroviaires constituent également un centre d’intérêt du CCTT. Il est à cet égard porteur d’une chaire industrielle de recherche en maintenance et exploitation ferroviaire du Conseil national de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG).

 

 

Pour information :        

 

Francis Desbiens

Directeur des communications
418 962-9848, poste 238
communications@cegepsi.ca

 

Retour à la liste